Furry Family : Sonia Pons

Aujourd'hui on part sur le bassin d'Arcachon pour rencontrer Sonia, Dimitri et leur adorable berger blanc suisse Paige !
Photo : Dimitri Linares
Hello Sonia ! Est-ce que tu peux présenter chaque membre de ta famille?

On est trois à la maison. Il y a d’abord moi Sonia. J’ai 26 ans, et je travaille au pôle santé d’Arcachon, je suis infirmière. Dimitri a 28 ans. Il est militaire. Originaire de Lyon, il est venu sur le Bassin parce qu’il a été muté ici. On habite sur le bassin d’Arcachon depuis 2 ans.

Paige est née en décembre 2019 et on l’a récupérée en Février 2020 pour la Saint Valentin. 


Pourquoi avoir adopté Paige ? 

L’envie d’avoir Paige venait de moi. J’ai toujours rêvé d’avoir mon propre chien. Quand j’étais petite à la maison il n’y avait que des chats… Quand on s’est installés ici, l’envie grandissait. L’idée c’était de partager le plus de choses possibles avec mon chien : partir en balade, partir en vacances, faire des randonnées… J’adore la nature, donc c’était le rythme de vie que je souhaitais avoir en adoptant un chien. 

Photo : Sonia, Dimitri et Paige


On hésitait beaucoup sur la race. On était partis sur le Shiba, l’Akita Inu au départ. On s’est renseigné un peu plus. Je ne m’y connaissais pas du tout au départ, donc j’ai lu beaucoup de choses sur ces chiens : ils chassent beaucoup, ils sont très indépendants. J’ai écouté tous les stéréotypes et préjugés sur ces races japonaises, ce qui nous a amené vers d’autres races au final. Aujourd’hui je réfléchirais moins comme ça parce que je connais mieux le monde canin, mais j’étais plutôt novice à l’époque ! On a pensé au Golden, au Bouvier Bernois,  au Berger Australien… Puis enfin, on est passés sur le Berger Blanc Suisse. 

En fait je me suis inscrite sur un groupe Facebook de maitres de Bergers Blancs Suisses pour me renseigner. Une femme nous a répondu, elle habitait à 500 mètres de chez nous, et elle avait deux Bergers Blancs Suisses. Elle nous a invité chez elle, on a discuté pendant des heures !  Au départ Ocean et Nala, ses chiens, étaient très distants. Aujourd’hui ce sont les meilleurs amis de Paige. Le discours de cette dame devenue notre amie nous a convaincu. 


On a commencé à chercher des élevages: on avait pas peur de faire de la route pour trouver un lieu sûr et bien noté. On a trouvé notre élevage idéal en novembre 2019 : on était en vacances au Sri Lanka, mais on regardait sur internet les différents lieux. On a trouvé celui là. J’avais une bonne intuition. Les échanges étaient fluides et sympathiques. L’éleveuse nous a invité à venir visiter l’élevage rapidement à notre retour. On a trouvé un créneau.

Deux jours après être sortis de l’avion, on faisait 2h de route pour aller rencontrer notre futur chien.

L’élevage familial m’a beaucoup plu : on peut dire que j’ai vraiment eu un coup de coeur. On en a visité qu’un seul, et c’était celui là. Il y avait une liste d’attente, et on était les 4ème. 

Le système d’attribution est bien fait : l’éleveuse connait bien ses chiens et nous attribue un chiot en fonction de notre lieu de vie, de notre rythme, de notre caractère, etc… J’ai vite craqué sur Paige en voyant les photos postées sur la page Facebook de l’éleveuse, tous les soirs. Elle portait un collier violet. L’éleveuse m’avait dit « attention, ne te fixe pas trop sur elle, ce n’est pas sûr que ce soit la tienne », et finalement je l’ai eue ! 


Vous vivez où tous les quatre ?

À la Teste-de-Buch juste à coté de la Dune du Pilat ! 

On vit en appartement, dans une résidence. On est au dernier étage. On a beaucoup d’espace. En bas de l’appartement, on a un très grand champ. C’est le grand rendez-vous des pauses pipi. 

Paige adore squatter le canapé. Elle a un panier, mais comme plein de chiens, ça ne l’intéresse pas. Sinon elle n’a pas vraiment de lieu préféré. Son endroit c’est là où on est dans l’appart. Elle nous suit partout. 


Comment est Paige niveau caractère ? 

Paige est très docile, très à l’écoute. Les Bergers blancs suisses sont des chiens qui apprennent très vite, ils sont très intelligents. 
Elle aime bien les humains en général. Il lui faut un petit temps d’adaptation, parce qu’elle est un peu craintive au départ, puis elle aime tout le monde !  Il ne faut juste pas forcer le contact. Elle peut se montrer réservée avec les inconnus. Elle a rencontré ma famille ça s’est très bien passé. Du coté de la famille de Dimitri elle a rencontré tout le monde. Pour le moment on ne l’a jamais laissée à personne. Mais on ne pourra pas la prendre partout où on ira ! Il faudra bien la faire garder. 


En fait les bergers blancs suisses sont des chiens très sensibles à tout : à leur l’environnement, à la nature, à tout ce qui se passe.

Ils sont très curieux. Cette hypersensibilité peut créer ce qu'on appelle de "l'hyper-attachement". On a vu qu’un seul éducateur il n’y a pas longtemps pour un petit problème de gestion des émotions. En fait il arrive qu’elle se mette en position de « harcelleuse » avec les autres chiens. Elle va appeler au jeu ses congénères constamment. Pendant 1h, 2h, elle est capable d’aboyer si les autres chiens refusent de jouer avec elle ! On travaille là-dessus et ça va mieux. 

Sinon pour son éducation, on a acheté une formation en ligne d’un éducateur qui s’appelle Tony Sylvestre du site Esprit Dog FamilyGrâce à ses vidéos on a pu éduquer Paige, elles sont vraiment top ! 



C’est quoi votre journée en famille idéale ?

C’est celle où on ne travaille pas tous les deux !  Je travaille de nuit, et il y a des semaines où je fais 50 heures. On peut difficilement prévoir des choses tous les trois. Quand je suis dans ma petite semaine où je fais seulement 2 nuits, alors on peut prévoir des balades tous les 3. Le week-end une semaine sur deux on est ensemble. On peut faire des grandes sorties.

Notre endroit préféré c’est le Parc de la Cheneraie à Gujan. Il y a de l’eau douce : Paige adore s’y baigner. Beaucoup de familles avec des chiens s’y promènent aussi. Il y a un mois on est allés au Cap Ferret en bateau: elle a adoré aussi !  Sinon, j’aime beaucoup la balade quotidienne : Paige sort minimum 1h par jour, soit avec Dimitri, soit avec moi. On s’organise pour se relayer. 



Un projet de vacances post-confinement?

On ne part pas en juillet- août avec le flot des vacances scolaires. Dimitri part en mission de fin mai à mi-juillet. On va partir fin septembre en fonction de la situation sanitaire, de la météo… 

J’aime beaucoup la Montagne, donc pourquoi pas faire une semaine randonnées et petites baignades au lac. Les vacances à l’étranger attendront! 

C'est quoi en ce moment la bande son de votre vie ?

Snow - Red Hot

Radioactive - Imagine Dragons

Paradise - Coldplay

Mais je t'aime - Lellouche et Grand Corps Malade

Retrouvez le quotidien de la Furry Family sur instagram !

Plus d'articles alléchants

Oui, les chats prennent des coups de soleil !

Oui, les chats prennent des coups de soleil !

coups

Nous ne sommes pas les seuls à crâmer sous le soleil ! Quels sont les risques et solutions pour nos chats ?

Lire l'article
Quels fruits donner à mon poilu?

Quels fruits donner à mon poilu?

fruits

Nos poilus aiment le sucre, mais vous le savez, le sucre ne les aime pas... Voici donc une astuce healthy pour leur faire plaisir de temps en temps : les fruits !

Lire l'article
Allergies alimentaires ? Qu'est-ce qu'on faiiiiit?

Allergies alimentaires ? Qu'est-ce qu'on faiiiiit?

alimentaires

Les intolérances ou allergies alimentaires sont des pathologies de plus en plus courantes chez nos poilus. Zoom sur les principaux facteurs.

Lire l'article